5 Avantages de Faire du Business au Canada

SHARE
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur reddit
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le Canada est souvent un pays de choix pour les responsables d’entreprises qui souhaitent se développer sur un marché étranger. Sa position géographique facilite considérablement les relations commerciales avec le marché américain qu’est les États-Unis. À cela s’ajoutent d’autres facteurs tels que la disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée, l’abondance de ressources naturelles telles que le gaz, le pétrole et le bois et des traités commerciaux favorables. Au cours des dernières années, plusieurs grandes multinationales ont ouvert des bureaux au Canada. Si vous envisagez de faire de même, il est évidemment important de prendre une décision réfléchie et de s’être bien renseigné. Pour vous aider, nous présentons dans cet article 5 avantages clefs de faire des affaires au Canada en tant que société étrangère.

Quels sont les Avantages de Faire des Affaires au Canada?

Faire des affaires au Canada en tant qu’entité étrangère présente de nombreux avantages, notamment avec les accords commerciaux favorables en vigueur avec d’autres pays (notamment les États-Unis), les taux d’imposition des sociétés moins élevés et la disponibilité d’employés qualifiés. De plus, le Canada est une économie stable qui fonctionne d’une manière très similaire aux marchés américains.

5 Raisons pour Lesquelles vous Devriez Faire des Affaires au Canada en tant que Société Etrangère

Comme mentionné précédemment, il est avantageux de développer votre entreprise au Canada. Dans cette section, nous décrivons les cinq principales raisons qui font de ce voisin du nord des États-Unis l’endroit idéal pour investir et se développer.

1. Conventions Fiscales Favorables

La plupart des sociétés ayant leur siège dans un autre pays doivent payer de lourds impôts sur leurs bénéfices. Au Canada cependant, une disposition permet aux entreprises basées aux États-Unis de voir leur impôts assouplis. Ce traité permet à une société qui n’a pas d’établissement stable au Canada (PE, en anglais Permanent Establishment) de faire des affaires sans supporter le coût de l’impôt sur le revenu sur ses bénéfices d’opérations.

Un PE fait référence à une entité juridique d’une société dans un pays étranger. Il s’agit d’un lieu fixe à partir duquel l’activité est exercée, partiellement ou totalement. Pour tirer parti de cet accord fiscal de bonne augure, conclu entre le Canada et les États-Unis, vous devez vous assurer que vous vous conformez à ses directives. Cela signifie que vous pouvez éviter les risques d’EP en établissant un partenariat avec un tiers indépendant pour vendre vos services et produits à vos clients. Un tel contractant doit également travailler pour d’autres entreprises simultanément. Lors de la création de cel partenariat, il est prudent de prendre une décision après avoir obtenu les conseils d’experts d’un cabinet de conseil fiable.

En plus de ne pas avoir d’EP, vous devez également rester en conformité en payant les coûts nécessaires conformément au traité. À la fin de l’exercice, vous pourrez faire bénéficier votre entreprise des avantages de la convention fiscale en produisant une déclaration de revenus canadienne et en détaillant vos activités commerciales dans le pays.

2. Réduction des Impôts sur les Sociétés

L’une des principales raisons pour lesquelles les entreprises cherchent à s’étendre sur le marché mondial est le taux d’imposition élevé des sociétés dans leur pays d’origine. Les entreprises ont souvent le sentiment que des taux d’imposition élevés sont préjudiciables à leur réussite. Cela est particulièrement vrai dans une économie comme les États-Unis où le taux d’imposition national des sociétés en 2019 est de 21%. Bien que les taux locaux puissent différer du montant fédéral, les taux des succursales varient de 21% à 31%.

En revanche, avec un taux d’imposition des sociétés de 15%, le Canada affiche l’un des taux les plus bas au monde (il était de 18% en 2010). Le gouvernement canadien revoit fréquemment ce taux dans le but de rendre les conditions commerciales plus favorables aux entreprises. Ceci, à son tour, vise à réaliser une meilleure croissance économique à long terme.

3.Une Economie Stable

Classé au 6e rang de la liste Forbes pour les meilleurs pays où faire des affaires, le Canada est une économie relativement stable par rapport aux États-Unis (présents au rang 17 selon la même liste). En fait, la croissance économique continue observée par le pays de 2005 à 2014 en témoigne. Les raisons de cette stabilité sont la liberté de faire des affaires, les faibles taux d’imposition susmentionnés et la bureaucratie contrôlée.

Par exemple, en 2008, lorsque le ralentissement financier a secoué les économies d’un certain nombre de pays, le Canada a pu se remettre rapidement de la crise grâce aux interventions opportunes de la Banque du Canada concernant ses pratiques de prêt.

Dans l’état actuel des choses, les groupes de réflexion internationaux et les observateurs institutionnels continuent de prévoir une croissance durable de l’économie canadienne. C’est une raison solide pour laquelle les entreprises devraient envisager de faire des affaires au Canada. Les dernières tendances semblent particulièrement bonnes pour le secteur des services financiers, les énergies renouvelables et le marché des médias numériques.

4.Disponibilité d’Employeurs Qualifiés

En raison de la qualité de ses universités et de ses instituts de formation professionnelle, le Canada compte une forte disponibilité de personnes qualifiées sur le marché du travail. Selon l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), le nombre de Canadiens âgés de 25 à 34 ans diplômés de l’enseignement supérieur est de 62%, soit le deuxième taux le plus élevé au monde. En outre, en raison de ses pratiques d’immigration favorables, le nombre de personnes de plus de 18 ans nées à l’étranger et aptes au travail et ayant un diplôme universitaire est également le plus élevé au monde, avec 65%.

Ainsi, si vous envisagez d’étendre votre entreprise au Canada et que vous avez besoin d’embaucher des talents de votre pays, vous pouvez être assuré que vous obtiendrez la qualité que vous recherchez.

5.Similitude Sociale avec les États-Unis

Lorsque vous entreprenez des affaires dans un pays étranger, il est essentiel de comprendre les normes sociales pour prospérer. Sans une explication appropriée de consultants locaux, cela peut devenir un obstacle dans des pays aux cultures très différentes. Toutefois, le Canada ressemble beaucoup aux États-Unis en ce qui concerne les comportements et les indices sociaux. La plupart des gens se saluent de la même manière et ont une démographie presque identique. Même la langue n’est pas une barrière, sauf peut-être pour le Québec (mais beaucoup parlent anglais aussi).

Si votre entreprise finit par opérer au Québec, où le français est parlé couramment, c’est une bonne idée d’avoir des cartes de visite et autres supports de communication imprimés disponibles en anglais et en français afin d’éviter toute confusion lors de vos relations avec les clients et les fournisseurs.

Prêt à faire des Affaires au Canada?

Si vous décidez de vous étendre sur les marchés internationaux et que le Canada est votre pays de prédilection, vous profiterez d’un environnement commercial favorable et de nombreuses opportunités à croissance élevée.

Si vous débutez au Canada et que vous n’êtes pas sûr de vos projets à long terme, envisagez de faire appel à une agence de portage salarial, qui aide les entreprises à se développer sur les marchés internationaux en prenant en charge des processus tels que le recrutement, l’intégration, la gestion de la paie et la gestion des employés, à votre place, ce qui vous permet de vous concentrer sur des activités plus importantes et non plus sur les détails administratifs.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4 / 5. Vote count: 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

Michel

Related Posts

Request a peo proposal