GlobalizationPedia
using-a-peo-in-china
Home » Interview » Entretien avec Antoine Boquen, directeur général de New Horizons Global Partners

Entretien avec Antoine Boquen, directeur général de New Horizons Global Partners

Merci d’avoir accepté notre demande d’interview, Antoine ! Pouvez-vous expliquer brièvement ce que fait New Horizons Global Partners et ce que votre rôle implique ?

Contents show

Merci pour l’invitation. New Horizons Global Partners est spécialisé dans les investissements entrants en Asie. En d’autres termes, nous simplifions les stratégies d’expansion globale des entreprises et les aidons à intégrer et gérer leurs employés à l’international, avec ou sans entité locale. En tant que directeur général de New Horizons, je suis directement impliqué dans les opérations dans les pays pour nos succursales en Chine, à Hong Kong et à Singapour.


Pourquoi les entreprises ont-elles besoin d’aide lorsqu’elles tentent de pénétrer les marchés asiatiques ? Quels problèmes pourraient-elles rencontrer ?

Les entreprises recherchent des personnes-ressources (ou employés) à moyen ou à long terme pour être déployées en un temps record sur des marchés stratégiques. Nous facilitons l’emploi à l’étranger en offrant une solution unique pour le recrutement du personnel, les états de paie et les licenciements (le cas échéant) conformément à la réglementation locale. Aujourd’hui, les entreprises ont besoin d’aide pour se familiariser avec les lois du travail compliquées de pays étrangers afin de pouvoir se concentrer à 100% sur leurs activités principales.


Pouvez-vous décrire les principaux avantages de travailler avec un PEO par rapport à la création d’une nouvelle entité juridique en Asie ?

Les PEO permettent aux entreprises étrangères d’établir une présence dans un nouveau pays en un temps record. New Horizon Global Partners fournit des solutions qui permettent à nos clients d’embaucher en quelques jours, au lieu des quelques mois nécessaires à la création d’une nouvelle entité juridique.


Un PEO sert-il les entreprises à long terme ou convient-il uniquement aux entreprises à court terme ?

Les employés embauchés par un PEO peuvent facilement être transférés vers une nouvelle entité juridique, ce qui en fait un outil adapté aux entreprises ayant des ambitions à court et à long terme. Le modèle PEO a pour objectif de fournir aux entreprises des conseils d’experts sur les meilleures pratiques nationales afin qu’elles puissent s’implanter durablement dans le nouveau pays à long terme, le cas échéant.


En quoi les marchés du travail asiatiques diffèrent-ils des autres marchés du monde ? Quelles sont leurs caractéristiques particulières ?

Les marchés asiatiques se caractérisent par leurs vastes bassins de talents et leurs différences de compétences. Il est complexe de comprendre comment retenir au mieux les meilleurs talents pour un projet à long terme si vous êtes une entreprise étrangère. Ce fait est rendu encore plus difficile dans certains cas, car certains pays, comme la Chine, exigent l’embauche de ressortissants locaux pour que l’entreprise puisse réussir. Bien que certaines sociétés asiatiques tirent parti du management occidental, les meilleures entreprises semblent mieux performer à long terme lorsqu’elles créent ou complètent leurs équipes de direction en recrutant dans les meilleures universités asiatiques locales (de nombreux étudiants des grandes universités ont une présence internationale dans le monde des affaires). Pour réussir en Asie, il est essentiel d’identifier et d’embaucher les meilleurs talents et d’être proactif pour maximiser leur potentiel de développement des activités commerciales de la société.


Selon vous, quelles sont les opportunités les plus intéressantes pour les nouvelles entreprises en Asie cette année ?

L’Asie s’ouvre aux entreprises étrangères et les pays mettent en œuvre de nouvelles stratégies pour attirer les entreprises internationales. La Chine reste au centre des préoccupations de la plupart des entreprises internationales, la main-d’œuvre chinoise pouvant désormais couvrir la plupart des marchés en développement environnants tels que le Vietnam et les Philippines. Hong Kong et Singapour jouent toujours un rôle important en tant que plaques tournantes permettant aux entreprises de faire des affaires en Asie du Sud-Est, en particulier dans les secteurs de la finance, des services juridiques et de l’assurance.


Selon vous, quels sont les plus grands défis pour les entreprises entrant sur les marchés asiatiques ?

Le plus grand défi pour les entreprises étrangères est aujourd’hui de naviguer dans les administrations et les réglementations des administrations locales. La plupart des entreprises consacrent la majeure partie de leur temps à la paperasserie, alors que l’essentiel de l’entrée sur le marché consiste à passer les quelques premières années à se concentrer sur le développement des activités principales. Le virage en ligne du système bancaire et de certaines procédures d’enregistrement gouvernementales a beaucoup aidé à alléger la complexité administrative, mais des difficultés subsistent, en particulier en ce qui concerne le respect des obligations salariales.


Les étudiants chinois partent étudier à l’étranger plus que jamais, puis retournent en Chine. Quel impact voyez-vous en Chine ? Est-ce que d’autres pays asiatiques connaissent les mêmes changements avec leurs jeunes travailleurs ?

Cette tendance profite à la Chine puisque ses meilleurs talents sur le marché du travail rentrent maintenant chez eux. De grands hubs comme Beijing et Shanghai ont vu une augmentation du nombre de gestionnaires internationaux revenir en Chine. Ce talent rejoint principalement des entreprises locales et internationales à des niveaux décisionnels stratégiques, augmentant ainsi la fourchette de salaires du marché mondial. Les pays développés connaissent une recrudescence de talents locaux qui s’installent à l’étranger au cours de leurs premières années d’activité, mais finissent par revenir chez eux avec une volonté plus forte et une expérience internationale. Ces mouvements ont de profondes répercussions sur les rôles traditionnellement «protégés» des expatriés en raison de la concurrence accrue.


NHGP a travaillé avec certaines grandes sociétés internationales pour les aider à se développer en Asie. Qu’est-ce qui les pousse à travailler avec NHGP par rapport à d’autres sociétés ?

New Horizons est actuellement le leader en Asie de la solution d’expansion unique : recrutement et constitution de société. En adoptant les modèles d’entrée sur le marché les plus conformes pour nos clients, nous développons avec succès leurs activités depuis plusieurs années. Cette expérience a permis à New Horizons d’être reconnu comme un acteur majeur de l’industrie, collaborant avec des experts des marchés américain, canadien, français, britannique, allemand, italien, australien et russe.


Si vous deviez résumer l’approche de NHGP en trois mots, quels seraient ces mots ?

Rapide, sécurisé et sur mesure.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

Add comment

Topics